Chien

Le développement du chiot, la période d’imprégnation et de socialisation

Il y a trois apprentissages distincts durant cette période : l’imprégnation sensitive, la socialisation intra spécifique et la socialisation inter spécifique.

 

L’équilibre des futurs adultes se joue principalement, voir exclusivement, pendant cette phase de développement. Cette période servira de cadre de référence durant toute la vie des chiens, elle conditionnera leurs futures réactions. La période d’imprégnation est une période d’apprentissage clé ou le chien doit apprendre à communiquer avec son espèce, à découvrir d’autres espèces (dont la nôtre) et à s’adapter et à réagir face à la nouveauté.
Plus un chiot sera sollicité durant cette période, mieux il s’adaptera à des cadres de vies différents, d’où l’importance du travail de l’éleveur. Les maîtres ont aussi un rôle à jouer, l’imprégnation et la socialisation se perdent et il est donc important d’entretenir le travail de l’éleveur. Une ou deux fois par semaine il faut amener le chiot dans des lieux très fréquentés et bruyants : gare, marché, centre commercial, sortie d’école…

Choisir un élevage

Une fois la décision prise d’accueillir un chien à la maison, se pose la question du choix de l’élevage.

Qu’il soit amateur, familiale ou de taille plus importante, il faut être très vigilent sur deux points essentiels : le dépistage des maladies héréditaires et la socialisation/imprégnation des chiots.
Une fois la race choisie, il faut contacter le club de race et se renseigner sur les principales tares héréditaires spécifiques. Il faut s’assurer que le dépistage des géniteurs a été effectué et demander à l’éleveur les certificats officiels qui l’attestent.
Il est tout aussi important de s’assurer que les chiots ont été correctement sollicités et stimulésdurant la période de socialisation et d’imprégnation (dès l’âge de 3 semaines). Un cadre vie trop calme et non stimulant donnera des chiots craintifs, qui auront, par exemple, du mal à s’adapter à la nouveauté et aux lieux fréquentés et bruyants. Ces derniers pourront même avoir peur d’objets qui ne sont pas à leurs places habituelles. Il est également primordial que les chiots restent en contact avec leur mère, ou éventuellement un autre adulte, jusqu’au jour de leur départ de l’élevage.